deathnote2Allons à l'essentiel : cette suite est à la hauteur du tome précédent, c'est-à-dire que c'est réussi et que vous allez avoir du mal à décrocher du tome.

Takeshi Obata a bien ses personnages en main et capte le lecteur par un trait fin et élégant. Seuls des bédéphiles encore hostiles au manga pourront être gênés par le trait.

Le scénario de Tsugumi Ohba, déjà prometteur dans le premier épisode, confirme ici toutes ses qualités en donnant de l'ampleur au récit. Light est plus machiavélique que jamais, on en apprend davantage sur les pouvoirs du Death Note, L est dévoilé au lecteur, bref tout cela progresse et reste assez passionnant ! Le scénariste a un sens du rebondissement et de l'intrigue qui permet à ce manga de se hisser au-dessus du tout-venant d'une production pléthorique.

Série à découvrir donc, histoire de comprendre le phénomène et de ne pas passer à côté d'un bon moment de lecture.